Ce qui reste : vie et mort des objets – série de podcasts à écouter – France Culture

apropos: https://www.franceculture.fr/emissions/series/ce-qui-reste-vie-et-mort-des-objets

Après avoir fini cette série documentaire, je dois bien admettre que j'ai une certaine fascination pour les déchets et l'art ou les métiers qui s'efforcent à en refaire des objets à nouveau. Quand je me promène dans la rue, je ne peux pas m'empêcher de regarder ce que les gens jettent et ce que je pourrais réutiliser.

Dans ce documentaire, on y apprend comment fonctionne un centre Emmaüs, ce qu'est le métier de ferrailleur et de chineur ou videur de maison, et l'on suit aussi les déchets jusque dans l'océan.

Je me rappelle par exemple avoir été dans une décharge publique à une époque où ça existait encore pour aller y récupérer des trucs. Et qu'après, les déchetteries n'autorisaient plus la récupération dans les bennes.

Maintenant, je me pose la question suivante, que deviendrait la société si les gens étaient forcés de vivre avec leur déchets, un peu comme c'était le cas il y a un siècle. Il y aurait un moment où l'on ne pourrait plus acheter de choses avec emballage, par exemple. Est-ce que la gestion des déchets est un pré-requis à notre société de consommation ?

This post accepts webmentions. Do you have the URL to your post?

Otherwise, send your comment on my service.

Or interact from the fediverse with your username: