Les liaisons dangereuses entre l’OMS et la Chine ont marqué la crise du coronavirus (lemonde.fr) – wallabag

apropos: https://wallabag.cheredeprince.net/view/2507

Conflit avec Taïwan

La Chine et Taïwan sont en compétition: lesquels de ces deux pays a prévu en premier l'Organisation mondiale de la santé.

De fait, ce même 31 décembre, les autorités taïwanaises décident de prendre la température des passagers en provenance de Wuhan. Grâce à ce système très précoce de repérage des malades et à leur strict isolement, Taïwan, malgré sa proximité géographique avec la Chine, connaîtra un nombre de décès remarquablement faible : six. Un succès que l’OMS occultera durant toute la crise.

Il semble que l'OMS ait été le relais de la propagande chinoise:

L’OMS n’enquête pas, elle relaie, c’est tout.

This post accepts webmentions. Do you have the URL to your post?

Otherwise, send your comment on my service.

Or interact from the fediverse with your username: