Violences sexuelles : les musiques extrêmes face à leurs démons

apropos: https://www.mediapart.fr/journal/france/220521/violences-sexuelles-les-musiques-extremes-face-leurs-demons?onglet=full

Un article fleuve sur le sexisme, mais surtout les violences sexuelles qui sont commises au sein des événements musicaux Punk, métal et autres. C'est très décevant de voir des groupes comme Guerilla Poubelle ou Justin(e) impliqués dans ces histoires.

On y observe aussi la mise en place d'une communication qui vise à disqualifier les plaintes des victimes.

Je suis tombé sur cet article grâce à la vidéo RAWTALK #15 | Ultra Vomit, McFly & Carlito : Le faux apolitisme de m*rde., qui revient aussi sur le décalage qu'il peut y avoir entre les paroles des chansons de ces groupes et leurs actes.

This post accepts webmentions. Do you have the URL to your post?

Otherwise, send your comment on my service.

Or interact from the fediverse with your username: