5G

Notes durant la conférence du Haut Conseil sur le Climat sur la 5G.

La 5G est une technologie à destination des entreprises. Il y a un risque d'effet rebond et aussi des opportunités pour réduire les émissions de CO2. Ils ont fait une études autour de trois scénarios en supposant que les bandes de fréquences dédiées à la 5G sont plus ou moins importantes. Les trois scénarios mènent à une augmentation de l'empreinte carbone du réseaux de télécommunications plus ou moins importantes suivant les scénarios. La majorité de l'empreinte est due au renouvellement des terminaux. De plus dans l'estimation haute du déploiement, il y a une hausse importante de la consommation électrique. Il n'y pas de stratégie aujourd'hui de limitation des émissions du secteur du numérique et le conseil souhaite l'introduction d'une feuille de route pour ce secteur. Il y a un rapport qui dit que pour chaque tonne de CO2 liée à la 5G, il y aurait 10 tonnes d'économiser ailleurs, ce qui n'a pas été pris en compte par l'étude faite par le conseil, qui s'est limité au secteur de la 5G uniquement. Jean-Marc Jancovici a précisé qu'en pratique le numérique tout en permettant une augmentation de l'efficacité énergétique, n'a jamais vraiment permis une diminution des émissions. Il répond aussi sur l'intérêt du télétravail, où il n'y a pas de réduction des transports observée, ni pour de chauffage. Il faut que les gens n'est plus de bureau pour que ça ait un intérêt.

This post accepts webmentions. Do you have the URL to your post?

Otherwise, send your comment on my service.

Or interact from the fediverse with your username: